Reconnaissance catastrophe naturelle

Vous pouvez être indemnisé pour un sinistre dû à une catastrophe naturelle ou technologique si vous êtes assuré contre ces risques. Mais il faut qu’un arrêté interministériel reconnaisse l’état de catastrophe naturelle ou technologique. Vous devez déclarer le sinistre à votre assureur le plus tôt possible après la parution de l’arrêté au Journal officiel. Le montant de l’indemnisation est limité et est versé en deux temps.


L’assurance catastrophe naturelle est une assurance qui vous permet d’être indemnisé pour les dégâts dus aux catastrophes naturelles (tremblement de terre, inondations, sécheresse, glissement de terrain, action mécanique des vagues…).

Elle ne fait pas partie des assurances obligatoires et n’est donc pas incluse vous dans les contrats assurance de base, en revanche, elle est incluse dans l’assurance multirisques habitation.

Vous devez vous adresser à votre compagnie d’assurance ou au courtier d’assurance qui gère vos contrats de préférence dans les 5 jours ouvrés suivant le sinistre, et au plus tard 10 jours après la publication de l’arrêté au Journal officiel.

Attention : adressez une copie de votre déclaration (ou un courrier de demande d’indemnisation) à votre mairie, afin qu’elle fasse la demande de classement en catastrophe naturelle auprès de la préfecture : courrier décrivant l’évolution des dégâts, photos…

Les propriétaires qui occupent un bâtiment d’habitation regroupant un seul logement peuvent bénéficier d’une aide financière exceptionnelle pour réparer les dommages structuraux subis lors de l’épisode de sécheresse-réhydratation des sols intervenu en 2018.

L’aide est destinée aux ménages dont le niveau des revenus est très modeste ou modeste selon les critères définis par arrêté des ministres chargés de la Ville et de l’Économie relatif aux plafonds de ressources applicables à certains bénéficiaires des subvention de l’ANAH. Voir ci-contre…


 

  • Ce contenu vous a-t-il été utile ?
  • OuiNon
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×